Barre latèrale
Retour aux actualités

Une nouvelle dynamique pour la Chantrerie

Sur plus de 70 hectares à proximité de l’Erdre, le quartier de La Chantrerie accueille des entreprises de haute technologie et des établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans un environnement préservé. Le site est aujourd’hui en pleine mutation.

Un site en pleine évolution

Créée en 1989, la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) de La Chantrerie a vu la programmation de ses équipements évoluer au fil des ans avec de nouvelles orientations validées en 2017. À ce jour, l’ensemble des terrains urbanisés de la ZAC est en cours de commercialisation, des sites anciens évoluent vers des programmes mixtes (activités économiques et logements) et une extension se dessine au nord de l’opération.

De la pépinière à l’hôtel d’entreprises, l’ouverture du Hub Creatic en 2014 a constitué le point de départ de la redynamisation du site avec 6 600 m2 dédiés au numérique et aux technologies innovantes.

Les années 2017-2019 seront marquées par l’arrivée de nouveaux usagers sur le site. Les entreprises Atos Bull et Manpower Group (900 emplois à terme), ainsi que IMA/IMT (1 000 emplois) vont donner une nouvelle impulsion à la ZAC et renforcer son attractivité au sein de la Métropole.

De nouveaux programmes à venir :

Plusieurs emplacements de La Chantrerie vont évoluer dans les années qui viennent avec des programmes mixtes comprenant à la fois des logements et des activités tertiaires.

Sur l’ex-site MHS, au nord de la ZAC, le promoteur Bouygues et Vilogia vont construire environ 350 logements en accession libre, abordable, et en locatif social, ainsi que 20 000 m2 de surface tertiaire sur une surface de 7 hectares.

Une étude est en cours pour l’aménagement de l’ancien site SCE : 11 000 m2 de surface tertiaire, dont 3 000 destinés aux entreprises issues du Hub Creatic pourraient être crées par le promoteur Cogedim.

Au sud du site Atmel, un projet est également à l’étude pour la construction d’environ 170 logements pour étudiants et jeunes actifs.

A terme, le site accueillera près de 11 000 usagers, dont 5 800 actifs, 4 200 étudiants et 800 habitants.

Découvrez toute l’actualité dans le dernier journal de projet :

Mise à jour le 15 février 2018

En savoir plus