Barre latèrale
Retour aux actualités

Lancement de la réalisation des premiers jardins tests sur Pirmil-Les Isles

Sur la ZAC Pirmil-Les Isles, l’une des premières étapes du projet est l’aménagement des jardins-tests de Transfert, sur le secteur Basse Île. Ils seront constitués d’une zone prototype, d’une pépinière, ainsi que d’une forêt urbaine de 300 m², réalisée par MiniBigForest. Pourquoi ? Le passé industriel de Pirmil – les Isles a appauvri son sol. Pour faire pousser des arbres, des arbustes et diverses végétations, il s’agit donc de reconstituer un sol fertile dans une économie de matière et de moyens. De plus, pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique, une attention particulière est portée à l’aménagement des espaces publics et à la présence de l’arbre dans le quartier. A terme, cette canopée urbaine pourrait être constituée de près de 50 000 arbres sur les espaces publics de l’ensemble de la ZAC.

Des jardins ressources et pédagogiques

Le jardin de Transfert, dont la concption a été conduite par d‘Ici-là, Obras, Biotec et Artelia, a pour vocation de tester en conditions réelles les principes de conception de la ZAC. Il est conçu à la fois comme un jardin de ressources, pédagogique et technique et comme un espace d’usage associé à la zone de Transfert. Au cœur du projet urbain, la sobriété et l’économie circulaire, la biodiversité et la question climatique sont les thèmes transversaux qui définissent l’ensemble des aménagements. Les plantations, les revêtements de sol et la cabane préfigurent les ambiances des futurs espaces publics et testent certaines variations, notamment sur l’allée nord sud ombragée, la prairie avec ses bosquets et jardin frais, et la placette qui accueillera la « cabane du projet ».
Une zone de tests spécifique est dédiée aux arbres (densité, taille, plantation) et aux herbacées avec différents substrats reconstitués à partir du sable du site. Les palettes végétales sont définies en tenant compte de critères d’adaptation au réchauffement climatique.

Une forêt urbaine avec Minibigforest

Inspiré par la méthode Miyawaki, Minibigforest développe une forêt urbaine participative sur 300 m². Ce petit poumon vert, constitué d’une trentaine d’essence locales spontanées, permettra de recréer un mini-écosystème végétal, qui s’inspire des mécanismes d’une forêt naturelle. Les enfants des écoles de Rezé, ainsi que les occupants de Transfert seront associés à la démarche.

Ces jardins-tests ouvriront d’ici l’été 2020.

© Crédit visuel des jardins : d’ici là

Mise à jour le 14 février 2020

En savoir plus