Barre latèrale
Retour aux actualités

Un chantier participatif pour un habitat participatif

Au cœur de la ZAC du Vallon des Garettes, le chantier du projet d’habitat participatif mené par le collectif la Mozaïk des Garettes a commencé ! Pour rappel, neuf maisons individuelles groupées de 70 à 130 m² avec jardins privatifs/partagés et une maison commune verront bientôt le jour à terme sur un terrain de 4 200 m².

Le projet d’habitat participatif

Depuis 2018, accompagnées par le cabinet d’architecte Cartouche sélectionné par l’association, les familles ont planché sur leur projet : localisation des différents espaces, cheminements, matériaux extérieurs, emplacement de chaque foyer et de la maison commune. Le plan général et définitif a été terminé au printemps 2019 et la cession du terrain signée en début d’été 2020, pour un démarrage des travaux dans la foulée. Le mode de construction se veut vertueux, notamment grâce aux matériaux utilisés.

Un chantier participatif pour la maison commune 

C’est par la construction de la maison commune que la réalisation du projet d’habitat participatif a commencé. Le bâtiment d’environ 60 m², se compose d’une salle polyvalente avec cuisine, d’une pièce type chambre d’ami ou espace calme, d’une salle d’eau et d’un atelier de bricolage. Il disposera également d’une grande terrasse, qui permettra de partager des temps collectifs et de créer toutes sortes d’activités en lien avec le quartier. A l’extérieur, un grand potager, un espace jeux pour enfants, un poulailler et un espace détente seront installés.

Et c’est sur le mode participatif que le collectif de la Mozaïk des Garettes a décidé de réaliser le chantier : futurs habitants, bénévoles et accompagnateurs rémunérés apportent leur contribution. La partie charpente (accompagné par Christophe Brochard, charpentier menuisier), isolation intérieure en terre-paille (accompagné par Mickaël Verger de Botmobil) et isolation extérieure avec la mise en place de bardeaux seront réalisés collectivement. Le reste des étapes (dalle, étanchéité du toit et pose des ouvertures) seront assurés par le constructeur, Macoretz.

Ensuite, démarrera les travaux des maisons individuelles début 2021, toujours par le constructeur Macoretz, pour une livraison prévue en 2022. Elles seront construites en ossature bois, isolées par de la laine de verre recyclée avec comme liant, qui assure la cohésion des fibres de l’isolant, un mélange végétal/placo. Elles seront équipés de chauffe-eau solaires et de poêle à granulé.

Mise à jour le 2 octobre 2020

En savoir plus