Barre latèrale
Retour aux actualités

Un nouveau cœur de quartier pour la Chantrerie

Un nouveau de coeur de quartier pour la Chantrerie © Atelier up+ Groupe Keran
Un nouveau de coeur de quartier pour la Chantrerie © Atelier up+ Groupe Keran

Avec environ 4 500 étudiants et 5 000 salariés présents en journée, ainsi que les habitants du quartier, la Chantrerie est désormais un quartier mixte, dont le dynamisme n’est plus à prouver. Le projet d’aménagement  du cœur de quartier, dont les travaux débuteront dans les mois à venir, illustre parfaitement cette ambition : les aménagements sont pensés pour répondre aux besoins de tous et en concertation avec les usagers. Retour sur le 

Un nouveau cœur de quartier pour la Chantrerie, vert et apaisé

Les travaux sur les espaces publics du quartier de la Chantrerie et du Parc Bretagne vont démarrer en juillet prochain pour 1 an et demi. Imaginé en concertation avec les usagers du site, le projet vise à offrir un véritable cœur de quartier à la Chantrerie, faisant la part belle à la nature et aux mobilités douces.

Situés à proximité immédiate de la route de Gachet, aux abords des Ecoles ISME et CESACOM et au niveau de l’axe Bretagne, les nouveaux aménagements visent à créer des espaces conviviaux, par exemple pour les temps de pause le midi. Tables de pique-nique, assises, kiosques de restauration, espaces de loisirs… les équipements attendus profiteront aussi bien aux étudiants qu’aux salariés des entreprises installées dans le quartier. Des « espaces capables », laissés libres pour une appropriation locale (accueil d’événements festifs par exemple), sont également prévus.

« Pour limiter l’impact environnemental du projet, nous faisons en priorité avec le “déjà là” », développe Maud Joalland. Ainsi, côté axe de Bretagne, l’essentiel de la couverture arborée sera conservé et complété par la plantation de nouveaux arbres. Pour favoriser la dés-imperméabilisation des sols, une partie des stationnements va être supprimée au profit d’espaces verts.
« La partie bitume va être concassée, et transformée en granulats qui resteront sur le site. L’empreinte carbone de l’opération s’en trouvera réduite, en évitant les allers-retours de camions, et la matière obtenue servira de base pour de futures plantations ».
Les mobilités douces seront mises à l’honneur, avec notamment la transformation de la rue Pauc en voie piétonne et cyclable.

Les travaux se dérouleront en quatre phases, de juillet 2024 à juin 2025.

PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ

Afin d’accompagner le développement de la Chantrerie, des études environnementales ont été menées durant une année, pour couvrir les quatre saisons, sur les terrains appartenant à la collectivité situés au nord-est. Au vu des résultats, les élus de Nantes Métropole ont décidé de ne pas donner suite à une telle extension urbaine.

En effet, les résultats des inventaires écologiques ont mis en évidence la valeur écologique de ce milieu et ont permis d’identifier une trentaine d’espèces animales protégées dont les individus et leurs habitats couvrent la quasi-totalité du site. Parmi elles, une vingtaine d’oiseaux dont deux espèces protégées et patrimoniales : la Cisticole des joncs (oiseau nichant dans les prairies ouvertes ou friches abandonnées) et la Bouscarle de Cetti (oiseau nichant dans les milieux arborés), le Grand Capricorne, espèce protégée et patrimoniale (insecte vivant principalement dans les vieux chênes) est également présent ou encore des reptiles tels que la Couleuvre Helvétique ou le Lézard des murailles ainsi que trois zones humides. Dans le cadre de la démarche ERC (Éviter-Réduire-Compenser) qui s’impose à tout porteur de projet mais aussi la volonté affirmée de la collectivité de préserver la nature et de reconquérir la biodiversité, Nantes Métropole reconnaît l’importance de préserver ces espèces et leurs habitats et s’engage à maintenir sur site l’ensemble des espèces protégées et patrimoniales.

Cette décision va dans le sens des engagements pris par les élus à l’issue du Grand débat Fabrique de nos villes en faveur d’une métropole de la nature et du vivant visant à préserver la biodiversité, à protéger les espaces naturels et à faire plus de place à la nature en ville.

L'Open Café à la Chantrerie, vendredi 7 juin en présence des élus de quartier © Nantes Métropole Aménagement
L’Open Café à la Chantrerie, vendredi 7 juin en présence des élus de quartier © Nantes Métropole Aménagement
Mise à jour le 10 juin 2024

En savoir plus