Barre latèrale
Retour aux actualités

Bâtiment Nautisme : ETPO livre les dernières élévations pour la fin de l’année 2020 !

Sur le site du Bas-Chantenay, les dernières élévations du bâtiment Nautisme vont être livrées !

L’immeuble nautisme réalisé par Nantes Métropole Aménagement est un bâtiment hybride qui associe ateliers et bureaux. Il permettra l’accueil de start-up tout en favorisant les synergies entre entreprises. Le gros œuvre mené par ETPO, a démarré début 2020 par la réalisation de fondations très profondes. Pendant l’été, la dalle basse et les voiles des ateliers, de plus de 9 m de haut, ont pu être réalisés. Depuis septembre 2020, la dalle assurant la séparation entre le socle d’ateliers et les bureaux a été coulée et les niveaux 2 à 5, de plus de 1 000 m² chacun, ont été réalisés.

Rencontre avec Emmanuelle JUNOT, d’AIA Management, en charge de la coordination et du pilotage des interventions des différentes entreprises.

Pouvez-vous nous présenter AIA MANAGEMENT et votre rôle sur le chantier ?

Créée en 1977, la société AIA Management offre une dynamique innovante en matière de direction de projets de travaux de construction. Nous bénéficions de toute l’ouverture du modèle transdisciplinaire d’AIA qui nous dote d’une forte sensibilité architecturale. Partie prenante de l’animation de la conception initiale, nous nous attachons à préserver la part sensible de chaque projet tout en veillant au strict respect des dimensions architecturales, temporelles, techniques et financières. Managers fédérateurs d’équipes projet et de chantiers, nous mettons un point d’honneur à réussir les challenges les plus complexes.

Mon rôle sur le chantier est d’assurer la mission Ordonnancement Pilotage et Coordination. Le pilote intervient aussi bien pendant la phase des études que pendant toute la durée des travaux. Préalablement à l’appel d’offre, son rôle est d’analyser les taches élémentaires et de proposer une durée de travaux, une organisation de l’emprise du chantier et les moyens à mettre en œuvre. Le pilote détermine l’enchainement des différents corps d’état dans le délai imparti. Pendant toute la durée des travaux, et chaque semaine lors des réunions de chantier, je dois mettre en place les diverses mesures d’organisation dans le but de respecter le délai contractuel du chantier et de pallier aux différents aléas rencontrés pendant les travaux.

Quelles ont été les principales contraintes pour établir le planning détaillé des interventions des entreprises et, répondre aux enjeux d’une arrivée d’Airseas à fin juillet 2021 et des autres sociétés en fin d’année ?

Cette opération présente la particularité de mettre à disposition une partie du bâtiment avant la réception de l’ensemble du projet.

Il a fallu trouver des solutions pour un démarrage du second œuvre avant les conditions normalement requises (c’est-à-dire un hors d’eau/hors d’air finalisé), et assurer l’alimentation en fluide (eau, électricité et gaz) de cette partie de bâtiment. Il faut également permettre l’accès du personnel d’Airseas en toute sécurité, tout en poursuivant les travaux dans les autres niveaux. Une étanchéité provisoire va donc être mise en place. Enfin, la pose de la charpente-couverture et des menuiseries extérieures seront anticipés en collaboration étroite avec le gros-œuvre, pour une arrivée des corps d’état de second œuvre au plus tôt.

Les aménagements extérieurs, généralement effectués en fin de chantier, ont été anticipés. L’irrigation technique du bâtiment a également été organisée afin de ne mettre en service qu’une partie de l’immeuble.

Comment le planning a-t-il été adapté suite à la crise du Covid 19 ?

Lors du confinement du 17 mars au 11 mai, le chantier a été interrompu. Pendant cette période, grâce au télétravail et à la visio-conférence, l’organisation du chantier a été repensée pour permettre une reprise progressive dès la fin du confinement tout en respectant les mesures sanitaires : arrivée du personnel à différents horaires, aménagement des vestiaires et des réfectoires des ouvriers, mise en place de points d’eau supplémentaires…. Le planning a également tenu compte des cadences moins soutenues du fait des contraintes de distanciation sociale, des contraintes de personnel absent pour cas contact ou maladie et des difficultés rencontrées pour l’approvisionnement des matériaux.

Quelles sont les prochaines grandes étapes sur le chantier ?

Les prochaines grandes étapes concernent la mise hors d’eau et hors d’air du bâtiment. Dès début janvier 2021, les travaux de charpente, couverture, de menuiseries extérieures et d’étanchéité se succèderont jusqu’à début avril afin d’obtenir un bâtiment permettant l’intervention des corps d’état secondaire à l’abri des intempéries.

Mise à jour le 18 décembre 2020

En savoir plus